Roux-Baron Isabelle

Apprendre à comprendre, apprendre à raconter à l’école maternelle en Réseau d’Éducation Prioritaire : évaluation des effets d’un outil pédagogique

Isabelle Roux-Baron

Thèse sous la direction de Roland Goigoux et Sylvie Cèbe

Résumé

Le travail de thèse s’inscrit dans le cadre de la recherche « Apprendre à raconter » (Apprendre à comprendre les textes et acquérir du lexique à l’école maternelle) dirigée par Sylvie Cèbe dans le cadre de l’Institut Carnot de l’Éducation. Cette étude longitudinale (trois ans) porte sur l’introduction d’un outil didactique innovant (Narramus) à l’école maternelle qui vise à apprendre aux jeunes élèves à bien comprendre et à bien raconter les textes narratifs illustrés (albums).

Le but de la thèse est d’étudier l’impact d’un outil innovant sur :

  • les performances des élèves. Nous analyserons les effets des interventions didactiques sur les progrès des élèves et évaluerons si la durée de l’enseignement (une, deux ou trois années) dont ils profitent influence la qualité des apprentissages. Un volet évaluatif permettra d’analyser les progrès (traitements quantitatifs : d de Cohen, corrélations, analyses de régression...).
  • l’accompagnement. Nous souhaitons répertorier et caractériser la nature des différents accompagnements proposés par les équipes de circonscription puis analyser les effets de ces modalités.
  • les pratiques des enseignant.e.s. Nous décrirons et étudierons les implications de l’accompagnement et de l’utilisation d’un outil innovant sur les pratiques professionnelles.

Un volet compréhensif permettra d’analyser l’accompagnement et le développement professionnel des enseignant.e.s au travers de traitements qualitatifs et quantitatifs (monographies, entretiens, questionnaires…).

Mots-clés
  • Ecole maternelle
  • Comprendre
  • Raconter
  • Textes narratifs
  • Vocabulaire
  • Outil innovant
  • Accompagnement
  • Développement professionnel
Financement

Cette thèse a été rendue possible par la mise à disposition de l’UCA d’Isabelle Roux-Baron, Professeur des Écoles, par le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand pour trois ans dans le cadre de l’Institut Carnot de l’Éducation AuRA.