Sédentarité condition physique et état de santé des élèves

Quantification de la durée de pratiques physiques et sportives et de la sédentarité et leur mise en relation avec la condition physique et l’état de santé physique et mental de l’enfant et de l’adolescent
Méthodologie de prise en charge spécifique des effets délétères de la sédentarité en milieu scolaire

Participants

Membres du laboratoire

  • Dominique FLENGHI (ASS)

Membres extérieurs

  • Abderrahim BRIKCI (Performance-Santé-Métrologie-Société EA 750 7 - UFRST APS de Reims)
  • William BERT UCCI (Performance-Santé-Métrologie-Société EA 750 7 - UFRST APS de Reims)

Présentation


Des tests cernant le niveau de développement des différentes facettes de la condition physique complétés par des questionnaires (diagnostic sur l’état général de santé des élèves intégrant la sédentarité, l’état de santé mentale, l’hygiène de vie, le bien-être…), nous permettent de dresser un état des lieux sanitaire d’un établissement scolaire (santé globale de ses élèves). La prise en charge spécifique de la sédentarité et de ses effets délétères sur les populations d’enfants et d’adolescents dans ce cadre scolaire peut être à la fois individuelle pour les enfants décelés vulnérables, mais également collective en orientant de manière spécifique les heures d’éducation physique et sportive dans les projets « sport santé » des établissements. La finalité du projet est de conduire les élèves à adopter des comportements plus favorables à leur santé pour lutter contre le surpoids et l’obésité ainsi que contre l’ennui, le désinvestissement scolaire et social.
 

Partenariats

Partenaires

Académie de Reims

   

Production scientifique

Articles

  • Brikci, A., Bertucci, W., & Flenghi, D. (2016). Sédentarité et condition physique d’élèves de 5ème : analyse des résultats obtenus dans différents environnements sociaux. Éducation, Santé, Sociétés, 2(2), 43-60. "hal-01391267"

En savoir plus

Méthode(s) / Méthodologie(s)

Tests cernant le niveau de développement des différentes facettes de la condition physique.
Questionnaire : diagnostic sur l’état général de santé des élèves intégrant la sédentarité, l’état de santé mentale, l’hygiène de vie, le bien-être

Cadre(s) théorique(s)

L’inactivité physique est devenue depuis 2012 dans les pays développés la première cause de mortalité évitable. Le surpoids est devenu une préoccupation majeure de santé publique et s’appréhende désormais sous l’angle des
inégalités sociales.
La pratique d’activités physiques régulière est considérée chez l’enfant et l’adolescent à la fois comme un moyen de lutte contre le surpoids et l’obésité ainsi que contre l’ennui, le désinvestissement scolaire et social. Nécessité d’une prise en charge spécifique de la sédentarité et de ses effets délétères sur les populations d’enfants et d’adolescents dans le cadre scolaire.
Prise en charge à la fois individuelle pour les enfants décelés vulnérables, mais également collective en suggérant des projets santé aux établissements dans le cadre de leurs politiques sectorielles.