Séminaires du 18 janvier 2021

Publié le 16 décembre 2020 Mis à jour le 7 janvier 2021
Date
Le 18 janvier 2021 De 13:30 à 17:00
Complément date
10h-12h et 13h30 - 17h
Lieu(x)
Visioconférence Teams

Présentation de Cédric Gouvenelle, Intervention de Laurent Filliettaz et vie de laboratoire

10H00 : Présentation de Cédric Gouvenelle

Cédric Gouvenelle présentera sa soutenance de thèse de doctorat en STAPS, intitulée "Les dynamiques des interactions asymétriques dans des collectifs pluridisciplinaires en SSTI. Une approche anthropologique et ergonomique de quatre projets de conception d’actions de prévention en santé au travail".

13H30 : Intervention de Laurent Filliettaz

Laurent Filliettaz
Laurent Filliettaz

Laurent Filliettaz est titulaire d’un doctorat en linguistique et occupe actuellement un poste de professeur ordinaire à l’Université de Genève, dans le domaine Formation des adultes, langage et travail. Il dirige l’équipe Interaction & Formation au sein du Laboratoire RIFT et le Groupe d’Analyse des Interactions en lien avec le Travail (GRANIT). Ses travaux portent sur l’analyse des discours et des interactions en contexte de travail et dans le champ de la formation professionnelle initiale et continue.

Son intervention s'intitule : "La perspective interactionnelle et multimodale pour l’analyse du travail et de la formation : principes, méthodes et applications"

Résumé : 

Dans le contexte d’un intérêt accru porté aux démarches d’analyse de la pratique en formation professionnelle, se sont développées depuis près de deux décennies, dans le champ des sciences de l’éducation et de la formation, des méthodes de recherche et d’intervention centrées sur l’organisation des processus de communication et plus généralement d’interaction en situation de travail et de formation. Ces démarches peuvent être catégorisées comme relevant de ce qu’on désignera ici comme une « analyse de l’interaction » ou « analyse interactionnelle ». L’exposé sera consacré à une présentation des principes théoriques qui sous-tendent cette méthode et aux procédures concrètes par lesquelles elle s’incarne, à la fois dans le champ de la recherche et dans ses prolongements dans la formation professionnelle.

Pour ce faire, nous commencerons par exposer les principes épistémologiques et méthodologiques qui fondent l’analyse interactionnelle comme objet et comme méthode de recherche. Nous présenterons ensuite les formes d’expérience collectives de la méthode telles qu’elles se sont développées récemment dans les sciences sociales. Pour suivre, nous montrerons comment les formats collectifs de l’analyse interactionnelle ont pu être réinvestis dans des dispositifs de formation et par quelles démarches ils ont pu se concrétiser dans différents contextes empiriques relevant de la santé et de l’éducation. Pour terminer, nous pointerons les effets observables des pratiques de formation fondées sur l’analyse collective des interactions, et ce sur un triple registre : celui du rapport à l’activité, de la fabrication des savoirs et des processus de socialisation professionnelle.

 

Bibliographie associée : 

  • Filliettaz, L. (2014). L’interaction langagière : un objet et une méthode d’analyse en formation d’adultes. In J. Friedrich & J. Pita (Ed.), Recherches en formation des adultes : un dialogue entre concepts et réalité (pp. 127-162). Dijon : Editions Raisons et Passions. (PDF)
  • Filliettaz, L. (2018). Interactions verbales et recherche en éducation : principes, méthodes et outils d’analyse. Université de Genève : Carnets des sciences de l’éducation.
  • Filliettaz, L., Durand, I., Zogmal, M. & Markaki-Lothe, V. (2021). Le « schisme interactionnel », une ressource pour apprendre aux frontières du travail et de la formation professionnelle. Recherches en Education, 44.
  • Filliettaz, L., & Lambert, P. (2019). La formation professionnelle, un point aveugle de la linguistique sociale?. Langage et société, (3), 15-47. (PDF)
  • Filliettaz, L. & Zogmal, M. (Ed.) (2020). Mobiliser et développer des compétences interactionnelles en situation de travail éducatif. Toulouse : Editions Octarès
  • Garcia, S. & Filliettaz, L. (2020). Compétences interactionnelles et relation des éducatrices de l’enfance avec les parents : Quel réinvestissement de l’observation en formation ? Phronesis, 9(2). (PDF)
  • Vinatier, I., Filliettaz, L. & Laforest, M. (Ed.) (2018). L’analyse de l’interaction comme instrument au service de la recherche et de la formation professionnelle. Dijon : Editions Raisons & Passions
 

15H45 : La vie du Laboratoire