Education et santé au lycée : quelle contribution à la prévention du tabagisme pour les professionnels ?

Sous la direction de Michel Récopé

Soutenance

Le 10 mai 2010 à Clermont-Ferrand, devant le jury composé de : 

  • Bernard ANDRIEU, Professeur des Universités, Université Henri Poincaré, Nancy I
  • Marie-Joseph BIACHE, Professeur des Universités, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2
  • Marc DURAND, Professeur, Université de Genève
  • Michel RECOPE, Maître de conférences HDR, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2 (Directeur)
  • Yves SCHWARTZ, Professeur des Universités,Université de Provence, Aix-Marseille I


Résumé

Notre investigation de l’expérience corporelle de pratiquants de Volley-ball associe une description des comportements et une appréhension du sens orientant les conduites des sujets. Notre analyse adopte, par nécessité, une optique phénoménologique. L’étude porte sur trois populations de pratiquants contrastées au regard de leur mobilisation en situation, caractérisation initiale de nature extrinsèque demeurant insatisfaisante à nos yeux : 

  •  1) des pratiquants peu mobilisés ; 
  •  2) des pratiquants fortement mobilisés ; 
  •  3) des pratiquants moyennement mobilisés.

Les résultats suggèrent qu’une norme prévalente, particulière pour chaque population, structure l’activité et l’expérience des pratiquants : 

  •  1) une norme d’intervention stricto sensu ; 
  •  2) une norme informelle qui constitue le fondement du Volley-ball en tant que construction culturelle, fondement repérable a posteriori par l’étude des évolutions réglementaires de ce sport ; 
  •  3) une norme de « devoir social ». La norme assure la référence sensible de la corrélation qui fait apparaître le pratiquant dans sa relation aux situations de jeu.

Nos résultats permettent d’établir l’existence d’une sensibilité, particulière pour chaque population, qui traduit l’incorporation de la norme prévalente : 

  •  1) une sensibilité à la proximité du ballon (SPB) ; 
  •  2) une sensibilité à l’enjeu de rupture de l’échange (SER) ; 
  •  3) une sensibilité aux rôles à tenir (SRT).

Notre analyse phénoménologique de l’activité de pratiquants de Volley-ball en situation nous conduit à caractériser l’expérience corporelle d’un sujet dans une activité mondaine comme la manifestation d’une double épreuve : celle du sujet éprouvant le monde tout en faisant l’épreuve de soi. L’épreuve ou le vivre caractérise la sensibilité du sujet.
Notre travail permet de confirmer des avancées issues des phénoménologies de la vie/du vivant à partir d’une étude de terrain qui s’est confrontée à une description des phénomènes apparaissant à des sujets, à une description minutieuse de leur rapport actif à un monde quotidien et ordinaire, les situations de jeu de Volley-ball, pour accéder finalement au fondement de l’apparaissant.