Vous êtes ici : AccueilActualités

Soutenance de Thèse : Juliette Renaud

Publié le 13 octobre 2020 Mis à jour le 13 octobre 2020
Date
Le 06 novembre 2020 De 13:30 à 17:30
Informations complémentaires :Soutenance de thèse
Complément date
13h30
Lieu(x)
INSPE Chamalières, Salle du Conseil

Juliette Renaud soutiendra sa thèse le 6 novembre 2020 à 13h30 à l'INSPE Clermont Auvergne à Chamalières (salle du conseil)

Juliette Renaud soutiendra sa thèse intitulée "Processus de conception d’un outil didactique d’enseignement de la lecture documentaire numérique au cycle 3".

Devant le jury composé de : 
  • Béatrice DROT-DELANGE, Professeur des Universités, Sciences de l’Éducation, Université Clermont-Auvergne, ACTé
  • Roland GOIGOUX, Professeur des Universités, Sciences de l’Éducation, Université Clermont-Auvergne, ACTé (Directeur)
  • Brigitte MARIN, Professeur des Universités, Sciences de l’Éducation, Université Paris-Est Créteil, UMR TELEMMe
  • Patricia SCHILLINGS, Professeur des Universités, Sciences de l’Éducation, Université de Liège, Belgique, EQUALE (Rapporteure)
  • André TRICOT, Professeur des Universités, Psychologie, Université de Montpellier, Epsylon (Rapporteur)
 


Résumé

Les résultats des élèves français aux évaluations nationales et internationales mettent en évidence leurs difficultés à lire des documentaires en fin d’école élémentaire (9-11 ans). Nous avons cherché à améliorer les pratiques enseignantes dans ce domaine. Tandis que l’enquête internationale PIRLS 2016 livrait ses conclusions quant aux compétences qui faisaient particulièrement défaut aux élèves français pour lire et comprendre les documentaires, nous avons défini nos intentions : suppléer à un déficit d'enseignement en raison de la difficulté à définir les stratégies à enseigner, mais aussi, compenser les inégalités sociales en enseignant à tous les élèves ce que les plus favorisés d’entre eux construisent dans leur famille. Pour cela, nous avions plusieurs possibilités : transmettre des connaissances aux enseignants pour modifier leurs pratiques ou, à l’inverse, modifier leurs pratiques pour infléchir leurs connaissances. À la suite de Goigoux et Cèbe, nous avons opté pour la seconde solution. Nous avons choisi, en nous appuyant sur les résultats de la recherche, de concevoir un dispositif d’enseignement de la lecture documentaire numérique en mettant à l’épreuve la démarche de conception continuée dans l’usage adaptée par ces chercheurs en concevant un outil didactique, #LectureDoc, pour le cycle 3. Dans notre recherche doctorale, nous avons voulu savoir si leur démarche nous permettrait de mener notre projet à bien. Par conséquent, nous nous sommes posée trois questions :
  • En quoi la première étape de la démarche de conception continuée dans l’usage développée par Goigoux et Cèbe est-elle valide pour concevoir un premier prototype ?
  • Comment suppléer à la faiblesse de la deuxième étape de la conception continuée dans l’usage et affiner la méthodologie de traitement des retours des utilisateurs pour améliorer l’outil ?
  • Dans quelle mesure la réalisation de la troisième étape de la démarche de conception continuée dans l’usage permet-elle de tester l’efficacité de notre outil ?

Afin de répondre à ces questions, nous avons retracé l’anamnèse de chacune des étapes de conception continuée dans l’usage de #LectureDoc. L’étude empirique 1 met en évidence la nécessité de recourir à des revues de littérature dans trois domaines de connaissances pour concevoir un premier prototype de l’outil. Elles ne nous ont cependant pas exonérée de recourir à des études complémentaires pour y parvenir. L’étude empirique 2 propose un apport méthodologique concernant des indicateurs d’utilité, d’utilisabilité et d’acceptabilité pour aider à l’amélioration de chacun des deux prototypes testés et co-conçus avec des enseignants volontaires. L’étude empirique 3, perturbée par l’épidémie de Covid 19, ne nous a pas permis de tester les effets de notre outil sur les élèves. Toutefois, notre test, LDN v3, constitue un apport.

Nous concluons notre travail de recherche, mêlant didactique et ergonomie de conception, en l’apparentant à un courant de didactique de conception.