Penser l'apprentissage et l'enseignement de la géométrie, dans une continuité tout au long de la scolarité obligatoire

Apprendre et enseigner la géométrie, de l'école au collège.
Cette opération de recherche s’inscrit dans le champ de la didactique des mathématiques. Elle porte sur une étude de l’enseignement et l’apprentissage de la géométrie, dans la perspective d’une continuité du début de l’école au collège.

Participants

Membres du laboratoire

Membres extérieurs

  • Marie-Jeanne PERRIN GLORIAN (LDAR - Université Paris Diderot)
  • Joris MITHALAL (S2HEP - Université Lyon 1)
  • Thomas BARRIER (LML - Université d'Artois)
  • Caroline BULF (LACES - Université Bordeaux 2)
  • Aurélie CHESNAIS (LIRDEF - Université Montpellier 2)
  • Groupe IREM Géométrie à l’école primaire, IREM de Clermont Ferrand

Présentation


L’objectif de cette opération de recherche consiste à penser une approche renouvelée de l'enseignement de la géométrie, dans la perspective d'une évolution cohérente du rapport aux objets géométriques, matériels ou théoriques, de l'école maternelle au collège.
Prolongeant des travaux menés dans le Nord de la France par une équipe dirigée par Marie-Jeanne Perrin-Glorian ces quinze dernières années, notre travail part d’un questionnement sur les rapports entre représentation de l’espace et géométrie, entre géométrie physique sur figures matérielles et géométrie théorique. Dans la perspective d’une étude de processus de transmission et de construction de connaissances à l’école et au collège, nous questionnons alors les modalités et conditions possibles d’un appui sur une géométrie physique pour une entrée dans la géométrie théorique. Nous nous intéressons alors en particulier aux potentialités didactiques de situations de construction et reproduction de figures, et aux instruments de tracé, vus comme interface entre perceptif et théorique.
De manière complémentaire, envisageant l’apprentissage comme un phénomène à la fois adaptationniste, situé et social, notre travail consiste également à interroger la manière dont la résolution de problèmes matériels (construction, reproduction de figures) et les interactions sociales portées par les interactions langagières en classe interagissent pour permettre la construction de connaissances et l’émergence de savoirs en géométrie. Cette question nous conduit à une étude du rôle du langage dans la construction de connaissances géométriques à l’école et au collège.


 



   

Production scientifique

Articles

  • Thomas Barrier, Anne-Cécile Mathé, Joris Mithalal-Le Doze. Formation initiale des enseignants du premier degré en géométrie : quels savoirs ?. Annales de didactique et de sciences cognitives, 2016, 21, pp.317-342. "hal-01382085"
  • Caroline Bulf, Anne-Cécile Mathé, Joris Mithalal. Langage et construction de connaissances dans une situation de résolution de problèmes en géométrie. Recherches en Didactique des Mathematiques, La Pensee Sauvage, 2015, 35 (1), pp.7-36. "hal-01147264"
  • Caroline Bulf, Anne-Cécile Mathé, Joris Mithalal. Apprendre en géométrie, entre adaptation et acculturation. Langage et activité géométrique. Spirale - Revue de Recherches en Éducation , Association Régionale pour la Recherche en Education (ARRED), 2014, Langage, Apprentissage et Enseignement des Mathématiques, pp.29-48. "halshs-01101887"
  • Thomas Barrier, Christophe Hache, Anne-Cécile Mathé. Droites perpendiculaires au CM2 : restauration et activité des élèves. Grand N, IREM Université J. Fourier Grenoble, 2014, pp.13-37. "halshs-01101885"
  • Marie-Jeanne Perrin-Glorian, Anne-Cécile Mathé, Régis Leclercq. Comment peut-on penser la continuité de l'enseignement de la géométrie de 6 à 15 ans ? Le jeu sur les supports et les instruments.. Repères-IREM, 2013, pp.5-41. "halshs-01103321"
  • Anne-Cécile Mathé. Jeux et enjeux de langage dans la construction de références partagées en classe de géométrie. Recherches en Didactiques des Mathématiques, 2012, RDM_vol.32.2, pp.195-228. "hal-00943555"
  • Anne-Cécile Mathé. Analyse d'une situation d'argumentation en géométrie des solides en classe de CM1-CM2.. Grand N, IREM Université J. Fourier Grenoble, 2004, pp.33-50. "hal-01147460"
 

Communications

  • Thomas Barrier, Anne-Cécile Mathé, Christophe Hache. Seeing – acting – speaking in geometry : a case study. Eighth Congress of European Research in Mathematics Education (CERME 8), ERME, 2013, Antalya, Turkey. "hal-01147482"
  • Thomas Barrier, Christophe Hache, Anne-Cécile Mathé, Stéphanie Montigny. Décrire l'activité géométrique des élèves : instruments, regards, langage. COPIRELEM, 2013, Nantes, France. "hal-01147477"
  • Caroline Bulf, Anne-Cécile Mathé, Joris Mithalal, Floriane Wozniak. Le langage en classe de mathématiques : regards croisés en Théorie des Situations Didactiques (TSD) et en Théorie Anthropologique du Didactique (TAD). Le langage en classe de mathématiques, regards croisés en Théorie des Situations et en Théorie Anthropologique du Didactique, Aug 2011, France. pp.CD Rom. "hal-00947463"
  • Caroline Bulf, Anne-Cécile Mathé, Joris Mithalal. Language in geometry classroom. Seventh Congress of the European Society for Research in Mathematics Education, Feb 2010, Rzeszów, Poland. pp.649-659. "halshs-01103335"