Impacts et perspectives du MOOC Se former pour enseigner dans le supérieur

L’enquête commanditée par la MiPNES au laboratoire ACTé (Activité, Connaissance, Transmission, éducation, EA 4 281) sur les usages du MOOC Se former pour enseigner dans le Supérieur vise à étudier en quoi le MOOC atteint son objectif de contribuer à la formation des enseignants du supérieur puis à proposer des perspectives d’amélioration du dispositif. Cette étude doit être à la fois un outil d'analyse compréhensive des usages en jeu et d'aide à la conception pour la prochaine édition du MOOC prévue en 2018/2019, année d’application généralisée du décret de formation des nouveaux enseignants du supérieur dans les universités françaises.

Participants

Membres du laboratoire

Membres extérieurs

  • Julie PIRONOM (ACTé - UCA)
  • Saeed PAIVANDI (LISEC - Université de Lorraine)

Présentation


Le MOOC Se former pour enseigner dans le Supérieur vise à former un large public d’enseignants (EC et autres enseignants) pour enseigner dans le Supérieur :
(a) en leur permettant : d’accéder à des repères théoriques et pratiques ; d’engager une attitude réflexive ; d’initier des échanges et des collaborations ; de co-concevoir et partager des ressources ;
(b) au moyen de trois parcours de formation, conçus sur la base de ressources hybrides, et choisis librement par les enseignants (parcours : découverte ; réflexif ; partage et contribution).
Il est de plus pensé dans une perspective de formation hybride pour accompagner les actions locales dans les établissements et comme ressource évolutive et collaborative fédérant et vivifiant le milieu.
L’enquête consiste d'une à analyser l’activité des utilisateurs dans le MOOC afin de comprendre comment ces derniers se sont appropriés l’outil de formation. Pour cela, elle a été initiée par trois questions en amont :
  • Quels sont les usages réels du MOOC par les utilisateurs ? Il s’agissait de comprendre comment ils exploitent le MOOC, en lien à ce qu’ils viennent y chercher ;
  • Quel est l’impact réel du MOOC pour la formation des enseignants ? Il s’agit d’identifier, à partir de leurs motivations déclarées en amont et de leur expérience vécue dans MOOC, les effets qu’ils ont perçus en termes d’apports/limites, facilités/difficultés de formation.
  • Quelles pistes d’aide à la conception de la prochaine édition du MOOC peut-on proposer ?
Il s'agit d'autre part, d’identifier les usages de MOOC dans les établissements, dans le cadre de la formation des enseignants du supérieur et notamment des nouveaux MCF.
L'enquête est conduite durant l'année 2017/2018, le rapport sera réalisé fin novembre 2018 et la communication
scientifique sera faite sur 2019/2020
 

Partenariats

Partenaires

LISEC

Financements

Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
 

En savoir plus

Méthode(s) / Méthodologie(s)

Méthodes mixtes : quantatives et qualitatives :
L’enquête évaluative cherche à saisir l’activité des utilisateurs du MOOC à travers leurs appréciations de sa réalisation et de ses effets. Elle mobilise trois catégories de données :
  • l’analyse des profils des utilisateurs,
  • l’analyse des traces de l’activité dans le MOOC,
  • l’analyse des évaluations produites par les utilisateurs ayant renseigné les questionnaires à différents moments de leur parcours de formation
  • l'analyse d'entretiens semi-directifs

Cadre(s) théorique(s)

Analyse de l'activité, évaluation/régulation, développement professionnel, formation des enseignants